radio_PTH_cerclee


7h45, la tête dans le cul parce que je suis [encOore] sortie hier, je rentre par les urgences de Salengro pour aller en stage d'orthopédie C. J'attends mes 2 copines de stage dans le service, on pose nos affaires au vestiaire et on descend au bloc. On s'habille en tenue de bloc, masque, charlotte et sur-chaussures sont de la partie. On entre dans le bloc, on regarde le planning et on se dirige vers la salle 4 où l'on s'incruste avec le professeur. Il nous explique le pourquoi du comment de l'opération et se met à nous poser des questions. Gros blanc, je repense à mes rattrapages de septembre pour lesquels j'ai dû réviser mes 7 matières à l'arrache (et du coup, bah j'ai rien retenu...). 3/4 d'heure plus tard, le bloc est terminé, "vous pouvez rentrer chez vous".

~~~~

9h30, j'arrive à la fac. Je vais faire un tour à la cafét' avant d'aller bosser un peu en médiathèque. Là-bas, il y a tous les bizuths de l'équipe 7 qui ne sont ni en cours, ni en train de réviser ("bah c'est en juin les exam's, y'a le temps..."). On discute un peu, puis v'là A. ou M. qui propose une belote. Impossible de refuser.

~~~~

11h30, le D2 sort de stage et nous propose gentiment d'aller manger, "avant que les P1 sortent !". On termine cette fichue partie sur un capot, on se lève péniblement, mais c'est trop tard. Le troupeau est lâché. Pas grave, c'est journée cafét' Goutte d'Eau, je vais me prendre "un menu à 2,50€ avec 2 croques, 1 jus d'orange et 1 petit-pain s'te plaît".

~~~~

13h30, faut vraiment que j'aille bosser. Je vais passer à la Corpo avant, sinon ils vont dire que la secrétaire générale est jamais là et qu'elle sert à rien. Ils sont tous là, en train de manger un sandwich plein de mayo de Jeanne de Flandre ou un McDo. On discute, on rigole, on bosse un peu sur les projets, sur la grève, on dessine une grande banderole pour l'assemblée générale de demain (qui sera virée de la cafét le soir même par le doyen), on perd notre temps...

~~~~

18h00, je retourne à la cafét pour voir s'il reste des gens. Les bizuths sont encore là. Et N. me propose de sortir ce soir, d'aller manger en ville, boire un verre ou se faire un ciné. "Ok, on se fait une belote, et on y va après, je bosserai demain, c'est pas grave, mais on rentre pas trop tard hein, demain soir on a déjà apéro..."